Régulièrement... replonger dans les fondamentaux qui nous ont déja souvent aidés, pour les challenges précédents. Evidemment, tant que les concepts et référentiels restent d'application.

 

Dès que l'on traverse l'une ou l'autre 'Ecole de Commerce, réellement pragmatique'...   ou que l'on croise l'itinéraire des praticiens confirmés en 'Business Strategies'...   les fondamentaux apportés par Michael Porter deviennent INCONTOURNABLES.

Porter rappelle l'importance de construire, chacun, notre 'Business'  sur les bons postulats de départ. Mais sans jamais louper les premières étapes macroscopiques d'une réflexion stratégique pertinente et cohérente.

La logique de Porter est incontestable. Elle est d'ailleurs profondément rentrée dans les moeurs opérationnelles du Business ; partout dans la culture anglo-saxonne (US, Canada, UK, Australia, New Zealand, Hong-Kong, Singapour...). Et dès que l'on voyage sur les différents continents, on constate que c'est nettement moins vrai, dans d'autres cultures ; comme par exemple encore dans de nombreux pays francophones ou hispanophones. (Quoi que... cette dernière décennie, les pays d'Amérique du Sud se rapprochent de + en + des Universités d'Amérique du Nord. Les ponts concrets sont nombreux, à Medellin, à Santiago et ailleurs). 

Effectivement...   Comment vouloir réussir dans le Business (quel qu'il soit), sans intégrer les fondamentaux pointés par Porter ?  Cette question est d'autant plus évidente, qu'il est surprenant, d'encore si souvent, observer une flagrante 'omission' de tels fondamentaux.

 

Sans devoir assimiler l'intégralité de l'oeuvre (ardue) de Porter...  une excellente synthèse (à la fois riche, concrète et réellement accessible) est proposée par Joan Magretta. Elle est d'ailleurs disponible en version francophone, chez Eyrolles Editions, sous le titre "Comprendre Michael Porter / Concurrence et Stratégie".  

Cette synthèse va à l'essentiel !   Au profit d'une réelle efficacité opérationnelle, sur le terrain.

En première partie, elle débute par une définition limpide (à la fois conceptuelle et pratique) de la concurrence.

- Elle rappelle les cinq forces liées à la course au profit.

- Elle plante le cadre en termes d'avantage concurrentiel : par les liens entre 'Chaine de Valeur' et rentabilité.

 

En seconde partie, elle interroge autour d'une seule question centrale. Mais vitale.    Qu'est-ce qu'une réelle stratégie ?

- La création de valeur : le coeur d'une stratégie.      Pourquoi y accorder une telle importance ?

- Les compromis : le pilier d'une stratégie.     Comment s'y prendre, concrètement.

- La cohérence : l'amplification d'une stratégie.      Sans continuité... On perd son latin. On disperse son énergie.  Et on atteint rarement l'efficience optimale ; qui doit se construire, pas à pas, sur la durée. Face aux aléas.

 

Enfin, en page 179, la synthèse de Magretta clôture le panorama par "les 10 principes du positionnement stratégique",  résumés en 3 pages simples et accessibles :

1- La bataille pour la première place ne profite à personne.

2- La croissance et l'expansion n'ont aucun intérêt, si elle ne sont pas rentables.

3- Un avantage concurrentiel permet non pas d'écraser les concurrents ; mais de créer une valeur unique.

4- Une proposition de valeur unique est le point de départ essentiel de toute bonne stratégie. Mais une stratégie va au-delà du marketing. Si une entreprise n'a pas besoin d'une chaine de valeur adaptée (unique) pour concrétiser sa proposition de valeur, c'est que celle-ci n'est pas pertinente sur le plan stratégique. 

5- On ne doit pas plaire à tout le monde. Choisir, c'est renoncer.

6- Une stratégie n'a de sens que si elle établit clairement ce qu'une entreprise ne fera pas.

7- Il ne faut pas surestimer l'importance des bonnes pratiques. A elles seules, elles créent rarement un avantage concurrentiel durable.

8- Les bonnes stratégies reposent sur des choix clairs ; et sur les liens établis entre ces choix.

9- Dans la tourmente, la flexibilité peut sembler la meilleure attitude à adopter. Mais une entreprise qui met l'accent sur la nécessité de s'adapter au moindre changement, perd sa raison d'être, et n'acquière aucune réelle expertise (autre qu'une éventuelle agilité. Ou pire, encore... qu'une apparence d'agilité).

10- Il n'est pas nécessaire de faire des prédictions héroïques pour élaborer une stratégie solide. La clarté, la cohérence, la transparence sont indispensables.

 

Un recueil CLAIR, PRAGMATIQUE et donc INCONTOURNABLE . De la première à la dernière page. Quel que soit notre Business. Et quels que soient nos défis, dans ce monde VUCA.

 

Bonne lecture, partagée en équipe...  en commençant par le Conseil d'Administration (Top/down).  Et surtout, bonne concrétisation, en intelligence collective ; tant sur le plan 'High Level', que sur le 'Low Level' !

Omettre ces fondamentaux, c'est prendre un très mauvais départ. Et les mauvais départs sont toujours sanctionnés.