L'expression s'appuie sur le fait que lorsque l'on s'élève dans les airs, tout apparait différemment. C'était notamment le témoignage de Thomas Pesquet, lorsqu'il photographiait la planète Terre, vue de l'espace.  

"Prendre de la hauteur" permet un point de vue, un regard différent.

La PNL (Programmation Neuro-Linguistique), grâce à la position méta  et à l'outil de dissociation permet la prise de hauteur face à certaines situations problématiques ou émotionnellement impactantes. Cette hauteur est vraiment préférable au simple recul, en cela qu'elle permet de modifier notre perception de l'évènement, afin de transformer in situ ou a posteriori nos réactions et ainsi d'intégrer un état d'esprit constructif et un comportement optimal.

La prise de recul permet une analyse de la situation, pour faire le point, au mieux du possible. Ce recul ne permet toutefois pas fondamentalement de changer de perception.

Il devient alors indispensable de prendre plutôt de la hauteur, afin de modifier le point de vue au sens premier du terme, et du coup d'aborder la situation avec l'objectivité et le réalisme qu'elle requiert.

Prendre une position méta correspond à une posture mentale qui permet de pratiquer une dissociation de nous même ; afin d'être à la fois l'acteur et l'observateur de la scène.

La métaphore suivante est explicite :

- Au pied d'une énorme montagne, nous pouvons parfois nous sentir terriblement petit ; voire écrasé par cette masse colossale.

- En s'éloignant de 20 ou 30 Km, nous sommes alors à même d'apprécier l'ensemble du paysage, en toute sérénité ; sans ressentir la moindre pression négative. Dans notre perception, la masse de la montagne a perdu son pouvoir 'oppressant'

- A présent, prenons l'avion... Nous observons alors une chaine montagneuse et la masse énorme qui occupait l'esprit est devenue un mont parmi les monts.

Un processus identique est en jeu lorsque nous sommes confrontés à une situation problématique, inconfortable, pénalisante ou conflictuelle.

Tout cela semble tellement évident, lorsqu'on le lit.

Et pourtant...   l'exercice n'est pas toujours aussi simple, tant dans la vie professionnelle, que extra-profesionnelle...

Notamment lorsque les émotions envahissent notre esprit, notre corps tout entier.